Le projet éolien 
Les Champs Tournants

Des zones favorables à l’étude du projet éolien Les Champs Tournants ont été identifiées sur le secteur des communes suivantes : Hautot-l’Auvray, Fultot, Gonzeville, Bénesville et Anglesqueville-la-Bras-Long, dans le département de la Seine-Maritime (76), en région Normandie.

Le projet se trouve environ à :

  • 2 km du parc éolien existant de Sasseville-Drosay
  • 10 km de l’autoroute A29
  • 12,5 km au sud de Saint-Valéry-en-Caux
  • 19 km au nord d’Yvetot
  • 30 km à l’est de Fécamp
  • 30 km au sud-ouest de Dieppe
  • 50 km au nord-ouest de Rouen

D’amples sections agricoles composent la zone d’étude d’implantation des éoliennes. Le paysage est plutôt ouvert et dégagé avec des vents propices à la production d’énergie éolienne.

Localisation du projet éolien 
en Seine-Maritime

La carte suivante vous montre les zones éloignées de 500 mètres des habitations, favorables à l’implantation d’éoliennes.

Survol drone de la zone d’implantation

Chiffres-clés

Surface
de la zone étudiée


190,7 ha

Nombre d’études environnementales


7

Nombre potentiel
d’éoliennes


en étude

Potentiel estimé de puissance installée du parc

en étude

Taille
des éoliennes


en étude

Contraintes 
identifiées

Le site identifié a été minutieusement étudié par l’équipe SEIDER et les bureaux d’études dans le but d’évaluer les enjeux.

Afin de laisser un espace de respiration visuelle avec le parc éolien de Sasseville-Drosay, il a été décidé de limiter notre zone d’implantation potentielle (ZIP) à la route départementale 109 (zone aux contours violets sur la carte) à l’ouest.
Les principales servitudes identifiées dans cette zone sont liées :
– Au passage des routes départementales RD109, RD20, RD50 et RD37
– Au faisceau hertzien Orange

Ces contraintes ont été complétées des enjeux identifiés par les bureaux d’études.

SEIDER-20231121-FUL-IGN-ZIP+RD+FH+légende-25000ème

Respect de 
l'environnement

Études de la faune et la flore

Afin d’intégrer au mieux le parc éolien, il est indispensable en amont du projet d’étudier son environnement, à l’aide d’inventaires de terrain et de collectes de données bibliographiques, sur le site d’implantation et parfois au-delà. Les études de biodiversité permettent de :

  • Établir l’état actuel de la faune et la flore,
  • Définir les espèces vivantes existantes.
 

Notre partenaire local, Alise Environnement, bureau d’études, nous aide à anticiper l’activité du parc pour respecter la biodiversité sur toutes les saisons. Pour le projet Les Champs Tournants, nous sommes soucieux des espèces de chauves-souris locales, nous les étudions grâce, notamment, à des capteurs d’ultrasons. Pour en savoir plus sur les chauves-souris normandes, nous vous recommandons de regarder le site Internet du Groupe mammalogique normand

Intégration 
paysagère

Cohabiter avec le patrimoine

En amont de tout projet, une étude est réalisée pour recenser le patrimoine naturel et paysager présent sur la zone dans laquelle les éoliennes seront implantées. Cette étude permet dès lors la projection d’un nouveau paysage rural via des photomontages, pour apprécier l’intégration de manière cohérente et harmonieuse avec les éoliennes.

Autres projets éoliens normands 
en cours avec Seider

Parc éolien Terres des Baons
proche d’Ecretteville-lès-Baons en Seine-Maritime (76)

Parc éolien du Surouêt
proche du village de Boudeville en Seine-Maritime (76)